Notre adieu à Guy Abel

Par Ron Hugh

 

201410 GAbelGuy Abel a décidé de démissionner de son poste à l’exécutif du groupe CS après 15 ans de bons et loyaux services aux membres pour se consacrer davantage à ses responsabilités familiales et à ses défis professionnels. Guy a toujours été heureux d'accepter les portefeuilles clés, c'est-à-dire les plus importants, ceux qui exigent le plus de travail, et les autres membres de l'Exécutif ont toujours été heureux d'accepter ses offres, tout en reconnaissant la qualité de son travail bénévole et la somme de travail qu'il abattait.

 

Pendant ces 15 anées, j’ai servi aux côtés de mon confrère Guy et la plupart du temps nous avions des positions opposées, surtout en ce qui concerne les négociations de conventions. En dépit des discussions houleuses qui s’ensuivaient généralement quand une partie de l’équipe de négociation souhaitait conclure le processus alors que l’autre préférait continuer de résister au Conseil du Trésor, Guy semblait toujours capable de s’élever au-dessus de la mêlée en ne gardant aucune rancune. Son attitude a contribué à établir une culture de tolérance à l’endroit des opinions divergentes dans notre groupe. Nous savions qu’en faisant face ouvertement et franchement aux positions dissidentes minoritaires, nous renforcerions la position finale de notre groupe. D’autres groupes pourraient s’inspirer du leadership de Guy.

Il traitait toujours les autres équitablement, avec respect et gentillesse. Si on me demandait de tenter de choisir sa plus grande contribution, je soulignerais sa détermination à créer par l’exemple une atmosphère de militantisme syndical empreint de dignité, de noblesse et d’honneur.

 

Se porter volontaire pour devenir délégué syndical peut nuire à une carrière et j’ai le plus grand respect pour ceux qui ont le courage de s’engager dans des activités syndicales (en dépit du risque) pour améliorer les lieux et les conditions de travail, le niveau de vie et ainsi la qualité de vie des travailleurs. Les portefeuilles que Guy a assumés – agent des finances et agent des négociations – sont en fait très ingrats. Cependant, les délégués syndicaux ne s’engagent pas pour s’attirer la gratitude des autres: ils le font pour donner un sens à leur vie d’une façon unique. Être au service des autres comporte aussi sa récompense.

 

Guy et moi nous entendions sur un point, en tout cas. Notre force dans les négociations dépend de notre capacité à informer pleinement nos membres et à les rendre prêts à répondre à nos appels à l’action. Guy s’est dévoué corps et âme pour produire des bulletins de communication et il leur donnait la plus haute priorité. Alors, à ceux qui aimeraient remercier Guy de son travail, je crois savoir ce qu’il vous répondrait... Il vous dirait de montrer votre appréciation en APPUYANT VOTRE ÉQUIPE DE NÉGOCIATION, y compris en vous tenant pleinement informés des enjeux et des arguments contre nous, en participant à nos exercices de visibilité et à nos rassemblements, en vous opposant aux discours antisyndicaux qui peuvent s’immiscer dans nos lieux de travail quand nous devons répondre aux attaques menées contre les avantages sociaux que nous avons durement acquis.

 

Guy, je me joins à tes collègues de l’exécutif du groupe CS pour te rendre hommage et j’espère que tu nous reviendras un jour.

 

Partenaires / Partners

Nos activités

Toronto P1010034_jpg.jpg

Vignette du Groupe CS


Copyright © 2012-2015 Groupe CS Group